mercredi, 12 octobre 2011

Nos fleuristes se préparent pour la Toussaint

queue-du-bois, commerce, mimosa

Le mois d'octobre est déjà bien entamé et la Toussaint est proche. Les cimetières de notre commune seront joliment fleuris d'ici peu. Les fleuristes se préparent pour la fête de nos chers disparus. A Bellaire et à Queue-du-Bois, il y en avait trois. Il ne sont plus que deux, un dans chacun des deux villages.

queue-du-bois, fleuristeA Queue-du-Bois, la célèbre maison Loos-Delhez est partie en pension et le bâtiment servira sans doute pour des appartements.

C'est pour cela qu'à Queue-du-Bois, Isabelle et Le Mimosa (rue Emile Vandervelde) reste la seule. Elle ne peut pas encore dire si ses ventes sont meilleures qu'avant la fermeture de chez Loos-Delhez, il lui faudra faire la comparaison après un an. Elle explique que le marché des fleurs est un secteur périssable et qu'il est préférable d'être prudent dans les commandes car "c'est comme les fruits et les légumes". Lorsque je lui pose la question si maintenant elle commandera plus de chrysanthèmes, sa réponse est affirmative mais pas non plus en plus grosse quantité. Cette Toussaint sera pour elle un test pour les suivantes. Depuis plusieurs années, Isabelle a la passion de son métier même si elle admet qu'être fleuriste dans un village de campagne est différent qu'à la ville où les clients n'ont pas les même habitudes. Elle propose aussi d'aller fleurir les tombes pour vous.

Voir article (2) sur les fleuristes (Ixia à Beyne-Heusay).

Voir article (3) sur les fleuristes (Depireux à Bellaire).

07:00 Publié dans Commerces, Entreprises, Entrevues | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : queue-du-bois, bellaire, fleuristes, toussaint | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.