lundi, 20 février 2012

Les Tec pas très gentils

DSC_7315.JPGDominique de Queue-du-Bois m'en raconte une bonne sur les Tec. C'est la mésaventure que sa copine Hélène a subi ce matin. Elle monte dans le bus qui la porterait en ville et elle tend au chauffeur un billet de... 5€. Il lui refuse la transaction et Hélène est obligée de descendre. Ce qu'elle a fait. Un ticket de transport coûte grosso modo 1,60€. Le chauffeur n'aurait pas du rendre beaucoup mais il s'y est opposé.

Dominique me dit alors: "Et si le chauffeur tombe sur un type nerveux et qu'il reçoit des coups? On est reparti pour une grève?". Qu'Hélène ait proposé 10€ on le comprend... Mais seulement 5€! Et si par contre dans la même histoire, c'est un enfant, lui aussi devra descendre du bus et rester à pieds? Privilégiez les transports en commun qu'ils disent!

Renseignements pris aux Tec, ce chauffeur a fait une erreur en refusant les 5€. Un billet supérieur peut ne pas être échangé mais pas dans ce cas-ci. Donc, Hélène, la passagère n'aurait pas du descendre. Les transports publics ne sont plus ce qu'ils étaient auparavant...

On en parle dans La Meuse du mardi 21 février (cliquez sur l'image ci-dessous pour l'agrandir).

tec,queue-du-bois

10:12 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tec, queue-du-bois | |  Facebook | | |

Commentaires

Je partage sincèrement l'avis de Dominique. Auparavant, j'utilisais régulièrement les bus du TEC pour me rendre à Liège, mais depuis un certain temps, en fonction du prix et du manque de courtoisie de beaucoup de chauffeurs, j'utilise ma voiture personnelle pour mes déplacements vers le centre. En effet, le prix d'un voyage s'élève à 1,70 euros, donc, pour un aller-retour avec mon épouse, nous devrions payer 6.80 euros (+/- 272 francs !!!). Même au prix de la carte urbaine, (8 euros pour 8 voyages) l'aller-retour nous reviendrait à 4 euros. Or si je considère une consommation de 6 litres de diesel/100kms avec ma voiture pour une distance de 16 kms (AR Bellaire Liège), un petit litre pour 1.50 euro suffira amplement , même s'il faut ajouter l'amortissement des taxes, assurances, etc..., la différence est énorme. Et si de surcroît, vous avez la malchance d'arriver à l'arrêt et que les portes se referment, (si vous n'êtes pas de sexe féminin, blonde, et vêtue d'une mini-jupe), le chauffeur vous laissera sur le trottoir (cas vécu). Donc en conclusion, si les pouvoirs publics veulent réellement favoriser l'utilisation des transports en commun, il faudrait revoir les tarifs, la sympathie des conducteurs, la fréquence de certaines lignes et la diminution des grèves beaucoup trop répétitives.

Écrit par : Jean | lundi, 20 février 2012

Les chauffeurs de bus sont en général très pour ne pas dire trop tatillons avec leur clientèle. Mais il est vrai que ce n'est pas la leur mais de simples citoyens... à qui on a pourtant martelé qu'il faut prendre les transports en commun, que c'est une question de coût et d'écologie. Pour le premier, c'est raté comme démontré dans le commentaire de Jean. C'est moins cher de prendre sa toto ! Pour l'écologie aussi, car aux heures de pointe en plein centre de Liège, les colonnes de bus se suivent et bonjour les particules toxiques de diesel ! Bien vite le tram à Liège mais il faudra multiplier ses voies pour empêcher les bus de continuer à envahir le centre.

Écrit par : CLOCLO999 | lundi, 20 février 2012

Les commentaires sont fermés.