mercredi, 14 mars 2012

Le point dans notre commune sur les plaines de jeux

Au conseil communal de février, le conseiller indépendant Dominique Zocaro avait posé une question: pourrait-on placer un espace de jeux rue des Ecoles à Bellaire?

Le conseil communal avait alors fortement discuté sur la question, chacun a donné son avis et le Bourgmestre de même.

DSC_8353.JPG

La question portait sur Bellaire (voir photo ci-dessus) mais les discussions étaient d'accord sur le fait que si des espaces de jeux devaient fleurir, ce serait sur l'entièreté de notre commune (et pas seulement dans la rue des Ecoles à Bellaire). Le Bourgmestre ne semble pas favorable sur la question (ou du moins pour le moment). Car ces espaces de jeux sont voués à la destruction tôt ou tard. Ils demandent qu'on s'en occupe régulièrement ainsi qu'un encadrement. On ne peut pas les surveiller de jour et de nuit et c'est justement la nuit qu'ils pourraient subir des dégradations. La sécurité doit être primordiale et cela incombe une structure à mettre en place. Le Bourgmestre a rappelé que certains quartiers de nos villages demandaient des espaces et puis finalement n'en voulaient pas. Son message était donc le suivant: un sujet qui a besoin de réflexion, la porte n'est pas fermée mais on n'improvise pas un espace de jeux.

C'était une demande d'une partie des habitants, ici et sur Facebook. Et j'avais donc placé un sondage qui se termine ce matin (pour voir les résultats, rendez-vous dans l'un des trois sondages dans la colonne de droite, cliquez sur "Voir les archives" et sélectionnez le sondage "Les plaines de jeux à Beyne-Heusay").

Le sondage semble ne départager personne (ou presque personne). 52% veulent des plaines de jeux et 41% n'en veulent pas. La majorité dit oui mais l'écart est très mince. Car le sondage ne porte pas sur l'entièreté des habitants mais seulement sur ceux qui ont votés (312 personnes). Il n'est que le reflet d'une opinion. Sans doute, on remettra la question à plus tard. On y réfléchira encore et encore.

06:00 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : plaines de jeux, beyne-heusay, bellaire, rue des écoles | |  Facebook | | |

Commentaires

On remettra le sujet en route le jour béni où nous aurons un bourgmestre à l'écoute de ses administrés ! (le plus tôt possible !!)

Cessez donc de rénover la grand route; elle risque aussi d' être dégradée !!

Tiens, pourquoi à Féron, à Retine, et partout ailleurs ces plaines de jeux ne sont pas, je cite : " voués à la destruction tôt ou tard" ??

Ce n'est rien, Mr Cappa, ces jeunes qui s'emmerdent ne sachant où aller s'occuperont autrement... (vols, déprédations diverses, trouble de l'ordre ou toutes autres incivilités !)

Oui, je suis en colère et j'assume l'entièreté de mes propos ! Je ne parle même pas pour moi; je continuerai à fréquenter les plaines de jeux des communes voisines, mais je m'insurge pour toutes les familles avec enfants qui n'ont pas la facilité d'aller jouer là où la commune a prévu des espaces de détente !!

Mentalité immobiliste, quand tu nous tiens !!

Écrit par : Vincent | mercredi, 14 mars 2012

Je me joint à vous Mr Vincent, je ne crois pas que nous demandont une chose irréallisable et au budget pharaonique.

Écrit par : Nederlants | mercredi, 14 mars 2012

Je suis maman de deux petite filles et pour le moment, je n'ai pas de moyen de locomotion. J'habite à Beyne (rue Joseph Leclercq). Dès qu'il fait beau, j'ai évidemment envie de sortir prendre l'air et faire plaisir à ma plus grande : aller sur la plaine de jeux. Oui mais imaginez, avec deux petites dont une en bas-âge, prendre la poussette, le sac, embarquer les deux filles et monter tant bien que mal à Fléron parce que, tout bêtement, il n'y a pas de plaine plus près. C'est honteux, tout simplement. Ceux qui ont la possibilité de se déplacer en voiture, ça peut encore aller évidemment, mais combien de personnes n'ont pas cette chance et doivent subir ce parcours à pieds/en bus pas si évident que ça avec de jeunes enfants qui ont envie d'aller s'amuser. Évidemment que les plaines demandent de l'entretien ! Mais je ne comprends pas que cela freine à ce point ... notre bourgmestre n'a-t-il pas d'enfant ?? Comment peut-il si peu se soucier des familles de sa commune ... ???

Écrit par : Anne | mardi, 03 avril 2012

Les commentaires sont fermés.