vendredi, 27 avril 2012

Parcage à Queue-du-Bois bizarre

DSC02064.JPG

Les automobilistes m'étonneront toujours. Une jeune femme se gare tel que vous le voyez sur la photo ci-dessus à l'angle de la rue Emile Vandervelde et de la rue des Grandes Fosses à Queue-du-Bois. Où allait-elle? Rechercher son enfant à l'école libre ou à la librairie? Surtout que cinq minutes auparavant, la Police de Beyne était passée à cet endroit-là. Clair que cette jeune conductrice aurait reçu une note assez salée. Je n'étais pas le seul étonné car d'autres piétons regardaient cela d'un air dubitatif.

15:49 Publié dans Bizarre | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : mobilité, queue-du-bois, rue émile vandervelde, rue des grandes fosses, bizarre | |  Facebook | | |

Commentaires

Je vote pour l'enfant! Les parents prennent les abords des écoles pour des parking où tout est autorisé. Bel exemple pour les petits ...

Écrit par : Isa | vendredi, 27 avril 2012

Elle l'a reçu....

Écrit par : tchantches | samedi, 28 avril 2012

Bonjour, bien que je ne partage pas cette façon de ce stationner je ne trouve pas cet article très approprié ,en effet on ne connait pas exactement la raison (bonne ou mauvaise) de cet acte et je pense que d'autres automobilistes mettent en danger bien plus gravement (par leurs conduites sauvages pour ne rien dire de plus)la sécurité de tout un chacun,mais ceux-ci sont trop rapides pour être photographiés et peut-être se vengeraient-ils? Vexés de la diffamation dont ils feraient l'objet .

Écrit par : gerard | samedi, 28 avril 2012

Il n'y a pas de bonne raison pour se garer comme cela, la place de l'église est juste en face et est assez grande pour s'y stationner convenablement...

Écrit par : Alain Poumay | mardi, 01 mai 2012

Hélas ça se passe tout les jours et a toutes heures....Ne croyer pas que la personne aurais reçus un pv bien salé....La police passe tout les jours et ne font rien....plus facile de mettre un policier en fonction rue sur les bouhys et de flasher les personnes qui roule a 35 km/h

Écrit par : Christian Poumay | mercredi, 02 mai 2012

Les commentaires sont fermés.