samedi, 02 juin 2012

La Sabam taxe la fête des voisins

DSC_9024.JPG

On dira ce qu'on veut mais dans ce pays on y va un peu fort.

Ce week-end, la Fête des voisins se clôture dans de nombreuses rues et quartiers. Et la Sabam a envoyé un courrier à plusieurs organisateurs. Elle leur explique que leur manifestation est considérée comme fête de quartier et qu’à ce titre il faudra payer les droits d’auteur de la playlist.

La Sabam a visiblement recensé les diverses organisations. Et comme personne n’a imaginé que cela mériterait de payer une taxe, personne ne s’est manifesté auprès de la Sabam pour déclarer quoi que ce soit. Aussi, la Sabam, dans son courrier, précise que, si 2 jours ouvrables avant la fête, la playlist n’était pas déclarée, la somme serait majorée pour déclaration tardive.

Dans les dîners de famille, à l’avenir, un conseil: fermez vos fenêtres!

Et dans notre commune, la fête des voisins a aussi été taxée par la Sabam? Que les comités puissent me répondre si oui ou non ils ont reçu un courrier de sa part?

(d'après La Meuse).

Les voisins de Bellaire ont fait le nécéssaire auprès de la Sabam avant la fête me dit-on.

06:00 Publié dans Bizarre | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fête des voisins, sabam, beyne-heusay, bellaire | |  Facebook | | |

Commentaires

il semblerai que la loi dit que vous pouvez écouter de la musique dans une fête de famille tel que mariage ou communion , mais si une seule personne participant a cette fête ne fait pas partie de la famille, la taxe devrais en principe être due si la musique est perceptible de l'extérieur

Écrit par : Christian Poumay | samedi, 02 juin 2012

Je trouve cette pratique scandaleuse!Personne ne gagne un cent au contraire,chacun y va de sa poche!
Nous avions prévu un DJ du quartier qui s'est rétracté (ça aurait couté 45 euros de sabam)
nous l'avons remplacé par un musicien au synthé( un musicien en live,ça ne vaut plus que 15 euros!!! ç'est encore mieux!Je ricane)
Grâce à mon comité de quartier (qui n'a rien à y voir) les 15 euros seront payés. Mais il n'y a pas un responsable à proprement parler et lorsque je leur retourne l'argument , la réponse est:"Trouvez-en un!)
J'ai écrit au bourgmestre pour qu'avec d'autres villes,il essaie d'obtenir que cette fête des voisins soient mises entre parenthèses du point de vue droits d'auteurs...Mais je ne décolère pas!!!

Écrit par : di cesare francine | dimanche, 03 juin 2012

Juste écœurant !!
On finira par taxer le fait de payer des taxes...

Écrit par : Vincent | lundi, 04 juin 2012

Les commentaires sont fermés.