mercredi, 06 juin 2012

Conseil communal du 4 juin 2012

DSC02227.JPGLa couleur était donnée lorsque l'ordre du jour était paru: il y avait une trentaine de points à discuter et cela allait être un long marathon. A 20h, on a ouvert les festivités et il y avait un public plus nombreux dans la salle du conseil.

On sent aussi que la campagne électorale est lancée et que les élections approchent toujours de plus en plus. Majorité et opposition se lancent des boutades humoristiques vis-à-vis du rendez-vous du dimanche 14 octobre.

La tension est palpable. Alors qu'on lisait le procès-verbal du conseil précédent, Serge Cappa a tenu à préciser la solution donnée à l'emplacement d'une place handicapée à Queue-du-Bois, et alors que la lecture est juste une lecture, le conseiller indépendant Dominque Zocaro a demandé des précisions.

La plupart des 30 points à l'ordre du jour étaient rapides. Les assemblées générales, les budgets, les divers achats et travaux. Certains ont tout de même eu des questions ou des précisions de chiffres.

La Nationale 3 entame la suite de ses travaux de réfection en profondeur et j'en parlerai dans un article futur. Le bourgmestre le dit une nouvelle fois: il faudra suivre l'évolution au jour le jour. J'y suis allé hier et en effet les travaux sont bien entamés. Cela crée déjà beaucoup de trafic. J'y reviendrai.

On a parlé des inondations. Aux Moulins et rue de Magnée. Les dossiers ne sont pas minces. Le problème est grave. Il faut trouver une solution. Elle tarde à venir au grand désarroi des inondés.

Il est à noter que Beyne-Heusay est devenu un mauvais élève dans le recyclage de ses déchets. Et un jour, il nous faudra aussi passer aux conteneurs. La propreté dans la commune est un vaste débat. Mettre plus de poubelles = elles seront pleines beaucoup plus? La mauvaise éducation des habitants y est pour quelque chose? Le suremballage est exagéré? On évoquait même que le ministre Henri envisage de dégager un salaire pour le ramassage des canettes. Invitation des gens à les jeter à terre?

Les conseillers indépendants Dominque Zocaro et Fernand Romain ont donné leur point de vue sur l'interdiction de la commune, déjà votée précédemment, de ne pas pouvoir afficher la campagne électorale et de ne pas pouvoir diffuser des messages par hauts-parleurs. Fernand Romain proposait de placer des panneaux aux entrées des entités qui indiqueraient l'interdiction de ces derniers. Il soutient que cette décision est anti-démocratique.

La commune va faire l'acquisition d'un podium qui pourra servir aux évènements ainsi qu'aux associations lorsque la demande lui sera faite.

Un problème d'égouttage a lieu à Bellaire au Fond de Coy et Vieux-Thier et un by-pass est envisagé.

On a rappelé que la fiscalité à Beyne-Heusay n'a plus été modifiée depuis deux législtatures (2001) mais que c'est assez difficile vis-à-vis de la conjoncture économique actuelle.

Une demande du conseiller indépendant Domnique Zocaro a d'abord fait sourire et finalement le débat a été lancé: l'acquisition de défibrilateurs dans chaque entité. Il en demande 4 mais un seul peut être subsidié à 75%. Il y a le côté technique et le côté responsabilité. Où en placer? Dans les endroits sportifs ou les écoles? La question va cependant donner matière à réflexion.

Monsieur Zocaro toujours évoquait aussi le fait de creuser le Ri du Moulin car si plus de profondeur, le ruisseau peut contenir plus de volume d'eau et donc ne pas déborder. Euphorie dans la salle. En 50 ans, on n'y a pas pensé et Zocaro a répondu qu'en 50 ans on aurait pu l'envisager. Toujours est-il que le dossier des Moulins et de la rue de Magnée n'a pas une solution toute faite.

On a parlé des troubles de voisinage à Queue-du-Bois, celui du café des 3 Limites et de certains résidents. Serge Cappa a répondu que les enquêtes sont en cours.

Au début du conseil, on avait présenté certains nouveaux arrivés à la commune.

Il était passé 23h lorsque le public est parti pour laisser place au huis clos dont le menu était très court par rapport à la séance publique.

06:15 Publié dans Vie politique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : conseil communal, beyne-heusay | |  Facebook | | |

Commentaires

Pas d'affichage donc pas de campagne électorale...C'est presque ça...
La majorité aurai t'elle vraiment peur de perdre sa place si les candidats se font connaitre.....
La fiscalité de Beyne-Heusay n'a plus été modifiée depuis deux législtatures , Va t'il oser l'augmenter avant les élections.....Mais non c'est juste pour nous le rappeler ( campagne électorale oblige )...
Creuser le lit du Ri...Super idée ça...Peut-être seront t'ils plus fort pour faire un trou que pour reboucher d'autres trous ( route ).
Enfin laissons vivre notre commune ainsi jusqu'au 14 octobre (mon anniversaire ) faîte moi un cadeau....Votez bien votez qui vous voulez mais votez pour une cause et pas pour un ami même de longue date

Écrit par : Christian Poumay | mercredi, 06 juin 2012

j'ai bien envie de boycotter les élections...sérieusement élargir le lit du ruisseau est l'idée la moins bête qu'ilsaient eue franchement mais comment faire quand le ruisseau est en souterrain ???et résoudre le problèm de pollution due aux étgouts cassés ça ils s'en fichent à la commune bien sûr attitude très responsable digne du meilleur PS

Écrit par : duport | mercredi, 06 juin 2012

Cela fait déjà plusieurs élections communales et AUTRES qu'il n'y a plus de panneaux électoraux public et jusqu'à présent, personne n'avait critiqué cette décision du Conseil Communal...que du contraire puisque plus de surcollage et de crasses près de ces panneaux? (à part peut-être quelques nostalgiques des campagnes notamment "violentes". Il existe les panneaux privés et surtout les toutes boites qui vont directement chez l'électeur. Pour ma part j'espère que l'on ne reviendra pas à ce genre de campagne.

Écrit par : Jean-Pierre Falla | jeudi, 07 juin 2012

il ne s'agit pas de faire du bordel sur la voie publique, mais je me met a la place d'un petit citoyen de QdB, bellaire ou Moulins qui se présente comment bien se faire connaître de la population de Beyne ou la majorité des habitants de toutes l'entité se trouvent...Ce n'est pas avec les voix de leurs entité ou de quelques amis qu'ils pourront se faire élires...Cette manière d'agir de refuser des panneaux je ne la comprend pas mais je me rend compte que c'est tout bénéfice au partis et personnes bien connue dans la commune...Je ne suis d'aucun partis, je vote en fonction des programmes mais beaucoup de personnes surtout agée vote par habitude car il ne connaissent personnes d'autres...
Le citoyens a le droit d'être informé tout autant pour les communales que lorsque l'on vote pour le fédérale...

Écrit par : Christian Poumay | jeudi, 07 juin 2012

Désolé, de répondre alors que la campagne n’est pas encore commencée, mais nous refuser un affichage règlementé et un haut parleur aussi règlementé pour ne pas troubler l‘ordre public, c‘est nous accusé ouvertement de vouloir troubler l‘ordre public .. Cela s‘appelle un procès d‘intention , ou alors une opération de muselage. Donc puisque cela est venus sur la place public je prend le droit de réponse et de nous défendre de tel intentions que l’on nous prètes

Je n’ais jamais demandé un affichage sauvage, mais un affichage sur des panneaux communaux avec un emplacement bien délimité pour chaque partis . ( comme a Herstal par exemple) et si c’est la la crainte de troubler l’ordre public il irait bien mal que je commence a le troubler alors que depuis 1956 je ne l’ais jamais fait . Mais cela troublerait la c‘est certain la quiétude des partis bien installés depuis des décennies sans alternative. . On assiste a une véritable levée de bouclier par surtout les élus ( qu’ils soient de la majorité et de l’opposition traditionnels comme ils aiment s’appelé ) De quoi on t’ils peur ? J’espère que ce n’est pas de perdre leurs mandats payants puisque certains on même dit que faire de la politique était pour eux un sacerdoce .
Mes amis et moi même sommes bien plus traditionnel que la pluparts d’entre eux . Puisque dans chaque commune il devrais y avoir comme a une autre époque pas si lointaine des panneaux public pour que les citoyens sachent ce qui se passe dans leur commune .Et pas seulement ceux qui maitrisent internet .
Voila déjà une première discrimination . Discrimination de l’accès a l’information .
Mais c’est vrais que cela pourrait troubler l’ordre public, mais seulement dans l’isoloir peut être .

Dominique Zocaro

Écrit par : dominique zocaro | jeudi, 07 juin 2012

Rendez-vous le 26 juin à la salle communale de Moulins-sous-Fléron afin de rencontrer les membres du Collège Communal, afin d'évoquer ce problème récurent .... et bien d'autres soulevés dans les environs ! Venez-y nombreux !

Écrit par : Hélène Danthine | jeudi, 07 juin 2012

Je ne peux que marquer mon accord avec les propos formulés par mon collègue Dominique. La majeure partie de ce que nous demandons lors du Conseil communal est refusée. Il est clair que nous dérangeons la majorité et ... nous avons l'intention de la déranger encore plus. Assez d'être les soumis et les humiliés dans cette dictature camouflée où les citoyens du parti de la majorité sont les privilégiés.Si elle était plus propre, notre commune serait un petit paradis sur terre mais pour cela il faudrait changer de ... bon dieu.

Écrit par : Fernand romain | jeudi, 07 juin 2012

Les commentaires sont fermés.