vendredi, 20 juillet 2012

Les abandons concernent aussi les tortues!

tortue terrestre.jpgHier je vous parlais d'une tortue trouvée sur la ligne 38 par Mylène de Beyne-Heusay (cliquez).

Elle ne savait pas quoi en faire. J'ai un peu discuté avec elle. On se posait la question de savoir si la tortue était à quelqu'un. Et si non, à qui la rendre? A la SRPA? A l'Aquarium de Liège? Non! On en a déduit qu'en été, on abandonne fréquemment les chiens et les chats mais aussi les animaux domestiques dont les tortues. Oui tout à fait. La plupart du temps, ces animaux sont gagnés sur les fêtes foraines. Ils grandissent et subissent le même sort que les toutous et les minous. Que peut donc faire Mylène? La remettre là où elle l'a trouvé? Près d'un étang? La tortue sera vouée à sa perte car elle n'est pas dans son élément. En cherchant, nous avons trouvé l'asbl Crusoé à Liège. Ils ont un service de garde 24h/24 (cliquez) et voici un aperçu du règlement si vous êtes confrontés à ce genre de scénario:

"L'asbl Crusoé intervient sur la voie publique afin d'apporter son expertise aux services de secours et aux particuliers tout en respectant le bien-être animal.

Vous pouvez nous joindre au numéro 0495/38.38.58.

A savoir que la loi relative à la protection et au bien être animal du 14 août 1986 est la suivante concernant les animaux retrouvés sur le territoire d'une commune :

Article 9

La Loi du 14 août 1986 relative à la protection et au bien-être des animaux (modifiée par les lois des 26 mars 1993 et 4 mai 1995), dont l'article 9 libellé in extenso en ces termes :

Paragraphe 1: Toute personne qui recueille un animal errant, perdu ou abandonné est tenue de le confier, dans les 4 jours, à l'administration communale de l'endroit où elle a trouvé l'animal ou de laquelle elle dépend.

L'administration communale confie l'animal sans délai et, selon le cas, à une personne qui lui assure des soins et un logement appropriés, à un refuge pour animaux ou à un parc zoologique.

L'administration communale peut désigner un refuge pour animaux auquel les animaux peuvent être directement confiés par les personnes qui les ont recueillis. L'obligation visée à l'alinéa 1 est remplie dès lors que l'animal est remis à un refuge pour animaux désigné par l'administration communale. Le refuge informe immédiatement l'administration communale de la réception de l'animal.

Paragraphe 2: L'animal confié à un refuge pour animaux ou à un parc zoologique doit être tenu à la disposition du propriétaire pendant 15 jours après le placement. Au cas où l'animal serait confié par l'administration ou par le refuge à une personne, celle-ci est obligée de la garder à la disposition de son propriétaire au moins pendant 45 jours à dater du jour où il a été remis à l'autorité communale.

Ces délais passés, le détenteur en devient propriétaire de plein droit.

Le propriétaire d'un animal errant, perdu ou abandonné est redevable des frais de placement, d'entretien et de garde, qu'il réclame ou non la restitution de l'animal.

Le remboursement des frais est réclamé par le refuge pour animaux visé à l'article 9, paragraphe 1, alinéa 3. Si l'animal a été placé par la commune chez une personne, dans un parc zoologique ou dans un refuge autre qui celui ou ceux visés à l'article 9, paragraphe 1, alinéa 3, le remboursement des frais est réclamé pour leur compte par l'administration communale".

Donc, il vaut mieux apporter un animal exotique directement à la commune où vous l'avez trouvé (ou le signaler s'il est dangereux) en spécifiant bien qu'ils contactent l'asbl Crusoé. Si vous apportez vous-même l'animal chez Crusoé, il vous sera demandé des frais!

Voyez via ce lien externe une vidéo d'un média flamand qui parle de cette mode d'abandonner les animaux exotiques (cliquez).

Mylène et moi-même nous sommes renseignés encore un peu plus. Un appel au service environnement de notre commune nous a un peu refroidi: ils ne prendront pas notre tortue Caroline pour la confier à l'asbl Crusoé. Cette dernière demande des frais aussi bien aux particuliers qui déposent un NAC (Nouvel Animal de Compagnie) qu'à la commune. Donc, ce que j'écrivais précédemment sur cette asbl n'est peut-être pas la bonne solution. La commune nous a conseillé alors d'amener Caroline à l'Aquarium de Liège, ce que Mylène fera cette après-midi m'a-t-elle dit.

Quelle fin fera cette tortue? Choyée à l'Aquarium? Un jour euthanasiée? On ne le sait pas mais que voulez-vous faire contre ça? C'est la faute à notre gouvernement de laisser entrer ces NAC dans nos pays et que les particuliers les achètent ou les gagnent lorsqu'ils sont petits et adorables mais qui grandissent et alors c'est moins amusant. D'où les abandons. La commune m'a dit qu'il fallait une autorisation pour détenir ces NAC (les placer dans un environnement qui leur est favorable comme un vivarium, taxes etc). Ce qui refroidit plus d'un détenteur de ces animaux. Et donc voilà, on les abandonne. Il ne faut surtout pas le faire aux abords des étangs car les NAC ne passeraient pas l'hiver rude que nous avons, ce sont des animaux exotiques. Un conseil est d'éviter d'acheter pareilles bêtes, même pour faire plaisir aux enfants. Ils feront une triste fin à coup sûr. Et il faudrait donc se garder d'aller en animalerie ou chez des vendeurs peu scrupuleux qui ne vous disent pas tout (ça grandit, c'est encombrant, il faut une autorisation - vous êtes donc hors-la-loi - etc).

C'est une mode. Évitez-là! Contentez-vous d'un animal de compagnie classique (chien, chat, oiseau). Les tortues comme Caroline n'ont rien à faire dans notre pays. Et il faudrait en haut lieu qu'on interdise de les faire entrer sur le territoire.

Ce ne sont que des conseils, chacun fait ce qu'il veut. Je tente de vous faire avoir bonne conscience.

J'espère que cette Caroline aura une belle vie à l'Aquarium.

Photo © Mylène

15:36 Publié dans Perdu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : perdu, tortue, beyne-heusay | |  Facebook | | |

Commentaires

Encore une fois la commune s'en lave les mains....
Mylène a eu le geste qui sauve en prenant cette tortue..
La commune a le geste qui tue....Mais pourquoi ferai t'elle plus pour une tortue que pour l'humain....

Écrit par : Christian Poumay | samedi, 21 juillet 2012

Pourquoi ferait- elle plus pour une tortue que pour un être humain ? Parce- que un animal est sans défense, un humain sait s'occuper de lui même,les gens achètent bien souvent des animaux pour de bêtes gosses capricieux ensuite s'en débarrassent lorsque l'animal grandit, il devient gênant encombrant, c'est scandaleux !

Écrit par : Daisy | jeudi, 25 avril 2013

Les commentaires sont fermés.