jeudi, 16 août 2012

Quelques ennuis aux stages d'été

bleus2.JPGLes stages d'été organisés par notre commune sont un grand succès et ce depuis le début du mois de juillet et ils se terminent car les vacances estivales touchent à leur fin. Même si les enfants sont très bien encadrés, les stages ont eu quelques ennuis.

C'est un habitant de Beyne-Heusay qui le raconte: "La semaine dernière, ma grande fille s'est retrouvée aux urgences pour de gros ématômes et une commotion. Ensuite, on a poussé le gamin dans un étang et là, il est à l'hôpital car on lui a lancé une pierre à la tête, points de suture. Me voilà en tout avec quasi 10 jours où ils ne peuvent pas aller au stage suite à leurs blessures. Il faut encore puiser dans les congés pour les garder maintenant. Les moniteurs sont vraiment sympa mais s'il y a des enfants ingérables, il faut peut être les exclure? Mettre un moniteur à côté de chaque enfant n'est pas la solution, il faut aussi les responsabiliser (les enfants)".

J'ai aussi demandé à notre commune l'avis sur la question et voici sa version: "La plaine communale de vacances est un centre de vacances non résidentiel agréé par l'O.N.E. A ce titre, il offre toutes les garanties en matière d'encadrement. C'est ainsi que les enfants de moins de six ans sont encadrés à raison d'un moniteur pour huit enfants et les plus de six ans à raison d'un moniteur pour douze enfants. Les normes édictées par la Communauté française imposent également qu'un moniteur sur trois soit breveté, ce qui est le cas, voire plus, pour notre plaine de vacances. De plus, si nul n'est jamais à l'abris d'un accident, toutes les mesures de sécurité sont prises afin que les activités des enfants se déroulent de manière optimales. Il faut également garder à l'esprit que les enfants qui participent aux activités sont aussi là pour se dépenser et que, à l'instar des activités sportives ou pratiquées dans les cours de récréation, des petits bobos peuvent être observés. A ce sujet, nous pouvons tout à fait être rassurants car, au vu de la forte fréquentation et du suivi quotidien, il n'y a rien qui puisse attirer notre attention quant à un éventuel défaut de l'organisation. Si effectivement deux enfants ont été très légèrement blessés ces derniers jours, dans des circonstances différentes, et que l'ironie du sort a voulu qu'il s'agisse de deux enfants de la même fratrie, ils ont été pris en charge par le personnel afin que les soins les plus appropriés leur soient apportés".

Photo d'illustration

06:50 Publié dans L'été de Beyne | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : stages, plaine de vacances, beyne-heusay | |  Facebook | | |

Commentaires

Je mettrais tout de même un bémol sur le "très légèrement" blesser ... il y a tout de même eu une commotion avec 2 jours dans la pénombre, et a ce jour (une semaine après les faits), il y a toujours des saignements de nez de façon répétées qui interdisent tout sports et activitées "remuantes". Quand a l'autre incident, c'est d'une plaie de 6cm sur le cuir chevelu dont nous parlons.

Réglons le soucis plutôt que de minimiser et marginaliser l'incident !

Nous admettons qu'il y a toujours un risque, c'est un fait et ne remettons pas en cause la compétences des moniteurs de plaines ni la bonne foi de la commune, mais attendions un geste ainsi que plus d'informations de la part de l'organisation.

Des contacts ont été pris à notre initiatives avec la commune, voyons maintenant sereinement ce qu'il va en découler.

A. Hanoul.

Écrit par : Alain Hanoul | jeudi, 16 août 2012

Cher Monsieur Pinoo, à la base, je trouvais votre site sympa. Hélàs, je trouve qu’il devient vraiment de plus en plus « people » avec certains de vos articles dont celui-ci !! Etes-vous réellement impartial dans les articles que vous publiez ? Loin de moi l’envie de minimiser les faits et la peur que les parents ont pu avoir mais je vous trouve excessivement critique. Un accident peut arriver à tout le monde, partout et en compagnie de n’importe qui. Je suis une maman ultra protectrice et je serais malade de savoir qu’il serait arrivé quelque chose à un de mes enfants mais de là à en faire un article comme celui-là, c’est trop. En ce qui me concerne, c’est avec une confiance aveugle que le confie mes enfants aux plaines de juillet et aux stages du mois d’août. Les activités organisées sont très intéressantes et la sélection de l’encadrement est d’un excellent niveau ! Quoi de plus agréables que de savoir que mes enfants passent de très belles journées et que moi, je peux aller travailler l’esprit serein … ?!! Je peux vous assurer, pour l’avoir vécu, que la gestion et la sécurité des plaines ne sont pas au top dans certaines autres communes. Par contre, j’ai toujours été enchanté des plaines de Beyne-Heusay. Il y a un bon nombre d’enfants de tous milieux qui les fréquentent ; je trouve cela humainement riche et une énorme chance pour tous !
Je souhaite un très bon rétablissement aux enfants blessés et, du fond du cœur, je félicite et remercie l’échevinat de la jeunesse pour son professionnalisme et le sérieux de son merveilleux travail. A l’année prochaine pour de nouvelles découvertes …
Une maman qui souhaite rester neutre.

Écrit par : Une maman neutre | jeudi, 16 août 2012

Chère maman neutre, je relate des faits sur ce blog depuis le début "people" comme vous dites et autres. Je fais partie de la presse, je suppose que vous êtes au courant. Pour cette histoire des plaines de jeux, j'ai été alerté par le parent dont les deux enfants ont été blessés - qui a laissé un commentaire juste avant le vôtre - et j'ai donné la parole à notre commune pour avoir les deux points de vue. Libre à vous de penser ce que vous désirez mais il est de mon devoir de relater des faits de ce genre comme d'autres plaisants. Ici l'histoire n'a pas eu de fin malheureuse. Si tel avait été le cas, ma rédaction en aurait bien plus parlé que ce blog. Relisez les articles de celui-ci depuis le début, je l'ai toujours fait. Ce que je me permets est de l'appeler "vie quotidienne" et non pas "faits divers" et je tente à chaque article de respecter la vie privée des gens. Tout au plus écris-je le prénom et la commune et rien de plus. Si la rédaction veut aller plus loin, libre à elle mais de mon côté, je relate des faits et essaye de ne porter aucun tort à personne. J'informe 12.000 personnes et je souhaite que ce soient 12.000 amis. Bien à vous.

Écrit par : Pinoo | jeudi, 16 août 2012

zen critiqué toujours tu seras donc zen prends ça avec le recul necessaire, ça y est je fai smas phrases à Ioda...

Écrit par : gabrielle | vendredi, 17 août 2012

Les commentaires sont fermés.