vendredi, 17 août 2012

Caveau ouvert au cimetière

DSC_9373.JPG

Je suis allé faire un reportage rue des Papilards à Queue-du-Bois. On m'avait signalé l'existence d'une pierre tombale cassée dans la partie ancienne du cimetière. Et en effet, le caveau a un trou béant et est à ciel ouvert. Prenant mon courage à deux mains, j'ai regardé et on y voit un cercueil dont le bois est tout pourri. Je n'ai pas regardé plus loin. Par chance, des agents communaux étaient occupés dans la partie nouvelle du cimetière et je leur ai signalé. Ils me disaient que c'est aux propriétaires que cela incombe. Le soucis? Ce sont des emplacements vieux d'au moins un siècle ou plus. Allez savoir où sont maintenant les successeurs? On le remarque au fait que cette partie ancienne est la moins fleurie. Preuve que depuis la mort de ces gens, des dizaines et des dizaines d'années sont passées. Il faudrait donc juste rétablir ce trou béant...

06:40 Publié dans Travaux | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cimetière, queue-du-bois | |  Facebook | | |

Commentaires

Que ce soit au propriétaire à entretenir la tombe, je le comprend tout à fait. Cependant, au bout de x années (50 si ma mémoire ne fait pas défaut), n'est il pas du devoir de la commune de rechercher le dernier héritier et si pas de réponse endéans x jours, la commune peut retourner la tombe ? Je vais peut être paraître directe, mais je préfère savoir un de mes aïeuls à la fosse commune plutôt que de voir une tombe dans un pareil état.

Écrit par : Simon Audrey | vendredi, 17 août 2012

Les commentaires sont fermés.