jeudi, 30 août 2012

L'avis de Serge Cappa sur l'incendie du lycée d'état

DSC02805.JPGSuite à l'incendie du lycée d'état à Beyne-Heusay ce mardi 28 août (cliquez), voici quelques mots de la part de notre bourgmestre:

"Nous avons acquis l'ancien lycée afin d'assainir ce site. Site qui a été reconnu "SAR" par la RW qui subsidiera la dépollution des lieux. Ceci implique évidemment aussi la démolition du site. Actuellement, divers sondages de terrain sont effectués pour la préparation du dossier. Quant aux dangers que vous évoquez, toutes les précautions sont prises mais malheureusement nous ne sommes pas à l'abri d'intrusions délictueuses, (2ème incendie en 2 mois et j'en crains d'autres) comme sur d'autres sites comme Alvi par exemple. Où est le civisme?".

06:15 Publié dans Vie politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : lycée d'état, beyne-heusay, rue neufcour, serge cappa | |  Facebook | | |

Commentaires

Comme chez Alvi effectivement...
Mais pourquoi laisser justement ce batiment délabré depuis tant d'année..
Rien ne bouge enfin oui car les voleurs de métaux on déja vidé l'ensemble du batiment...
Reste plus qu'a faire tombé et nettoyer..
Mais qui doit le faire ?

Écrit par : Christian Poumay | jeudi, 30 août 2012

Le civisme ? Vous avez raison Mr le Bourgmestre. Il devrait être à la base de l'éducation de nos enfants. Là, vous n'êtes pas responsble. C'est pour cette raison que le MCD (Mouvement Citoyen Debout) souhaite dans son programme (1 hr par semaine) un cours de savoir-vivre et de civisme dans toutes les écoles si possible. Une surveillance plus accrue à cet endroit (Lycée) serait la bien venue. Interdire, Mr le bourgmestre, interdire et encore une fois interdire comme vous le faites si bien au Conseil communal. C'est un verbe que vous utilisez facilement. Beaucoup de véhicules équipés de haut-parleurs en fonction passent sur le territoire communal. Pourtant vous avez interdit cette procédure et vous avez refusé d'avertir les citoyens ou les occasionnels par le biais de panneaux officiels ... qui existent : alors quid ... Mr le Bourgmestre ? Seriez-vous fatigué d'interdire pcq les élections sont devant la porte ?

Écrit par : fernand romain | jeudi, 30 août 2012

Les commentaires sont fermés.