jeudi, 06 septembre 2012

Nicolas de Beyne-Heusay veut voler les outils de la prison en sortant

DSC02080.JPGNicolas, un habitant de Beyne-Heusay, quittait la prison et avait prévu d’emporter des outils de jardin dans un sac à dos. Mais les gardiens se sont aperçus du manège et ont discrètement remplacé les outils par des pierres, pour piéger le coupable. Nicolas a eu une bien mauvaise surprise le jour de sa sortie de la prison semi-fermée de Marneffe. Cet habitant de Beyne-Heusay s’est fait piéger par les gardiens alors qu’il tentait de voler des outils de jardin. Un acte qu’il explique: "J’ai été à Marneffe de décembre 2009 à juin 2012. Là-bas, je travaillais dans le jardin. Et je n’étais pas très content. Au départ, on m’avait dit que je serais payé 1,20€ de l’heure. Et puis, je me suis aperçu que, finalement, je ne recevais que 0,62€ de l’heure.J’ai réclamé mais on m’a dit qu’il n’y avait pas de budget suffisant. Je trouvais cela injuste. J’étais exploité. Alors quand il a été question de jeter des outils de jardin, j’ai trouvé ça dommage. Ils étaient encore en bon état. Je les ai cachés dans un sac de sport, près de l’abri où ils étaient rangés. Je voulais les reprendre le jour de ma sortie". Mais les gardiens sont passés par là entre-temps. Ils ont trouvé le sac, caché dans le jardin. Ils n’ont pas mis longtemps à comprendre ce qu’il se passait et ont remplacé le contenu du sac par des pierres. Ils n’avaient plus qu’à attendre que quelqu’un vienne chercher le sac pour l’interpeller. Pas malin: pour ces faits, le détenu risque un an de prison. Il faut dire que Nicolas est loin d’être un enfant de choeur. S’il se trouvait à Marneffe, c’est qu’il purgeait une peine de quatre ans pour avoir agressé une prostituée avec un couteau. Il est sorti de Marneffe le 6 juin dernier, en liberté conditionnelle, 15 mois avant sa sortie prévue. Le jour même, il est interpellé tentant de voler ces fameux outils. Il quitte tout de même la prison. Mais le 7 juin, la police est appelée dans un quartier de prostituées bien connues à Liège. Nicolas y est retrouvé, avec un couteau, menaçant une demoiselle. Il a été replacé à Lantin tout de suite, après une journée de liberté. Et il risque un an de prison en plus pour son vol de cailloux.

D'après La Meuse.

12:49 Publié dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : beyne-heusay, police | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.